assurance-vie-contrat

Assurance vie en ligne : les différents contrats

Assurance Vie : Quel contrat choisir ?

Entre les livrets faiblement rémunérés et la bourse présentant un niveau important de risque, l’assurance vie semble être le placement répondant le plus aux attentes des épargnants. Pourtant ce support souffre d’un mauvaise image bien loin de la réalité. Pour tout comprendre aux divers contrats existants, suivez le guide.

Le contrat mono-support : le Fond Euro

Il s’agit du contrat le plus répondu et de la formule la plus prisée par les ménages. Et pour cause, abordable par tous, le contrat mono-support, autrement appelé Fond Euro, présente plusieurs avantages pour l’épargnant.

En effet, parce que le capital est garantie dans le temps, la sécurité est le principal atout de ce fond. Composé par des dettes d’Etats, des obligations et de bons du trésor, le Fond Euro n’est pas soumis aux fluctuations des marchés financiers. En conséquence de quoi, le rendement, avoisinant les 1,8% e n 2018, reste plutôt stable d’une année sur l’autre.

De plus, ce contrat fonctionne grâce à un « effet cliquet » permettant aux intérêts perçus d’être à leur tour garanties. Cet effet, aussi appelé « boule de neige », permet de développer son épargne au fil des ans. La baisse des taux immobiliers a permis de voir émerger des fonds innovants qui, tout en garantissant la sécurité, parviennent à produire des rendements supérieurs. .

Le contrat multi-support: les Unités de Compte

Une assurance vie est aussi l’occasion de rechercher à dynamiser son épargne tout en finançant une partie de l’économie. En effet, les Unités de Compte sont des fonds composés par des gestionnaires sur des thématiques variées. Il peut s’agir de financer les petites et moyennes entreprises (PME), des entreprises de la bio-diversité, des sociétés éco-responsables ou des sociétés civiles de placement immobiliers (SCPI).

Ces fonds sont composés de plusieurs sociétés, permettant ainsi de diversifier le risque. Mais en plus de cela, il est possible, au sein d’un même portefeuille, de souscrire autant d’Unités de Compte que vous le souhaitez, comme des plats d’une même carte. Ainsi, en plus de diversifier le risque au sein d’un fond, vous diversifiez la typologie des thématiques et les horizons d’investissement.

Enfin, pour vous ôtez toute idée que de tels supports entraînent forcément un niveau de risque élevé, sachez qu’il est possible d’affecter une répartition libre au sein d’un contrat multi-support. Cela vous permet à la fois de garantir une partie de votre portefeuille (en y affectant une part en Fond Euro) tout en allant chercher un rendement plus intéressant (via les Unités de Compte). Les plus prudents choisiront une répartition 70% Fond Euro et 30% Unités de Compte. Les plus dynamiques inverseront la tendance. Tandis que les indécis choisiront une répartition 50/50.

Le contrat garanti en capital à échéance

Aux frontières entre le mono-support et le multi-support, les contrats garantis en capital à échéance permettent à tout épargnant qui le souhaitent d’investir dans des valeurs plus volatiles pendant une durée définie initialement dans le contrat. Le capital alors investit est dit « garantie à échéance ». Durant la phase d’épargne, le gestionnaire aura pour mission d’investir sur des sociétés finançant l’économie avec pour objectif minimum de rendre tout ou parti du capital.

Une très belle opportunité de naviguer entre deux eaux et de choisir à la fois le rendement et la sécurité pour les épargnants souhaitant un juste milieu auto-géré et investir sur la durée. Une solution pourtant peu développée tant le contrat multi-support peut, avec un investissement intelligent, offrir les deux indispensables à tout investisseur.